06 09 62 72 44

LA FEMME CHEZ C.G. JUNG

 

Les comportements de la femme sont multiformes – charmants, détestables…

La femme aspire à une prise de conscience plus élevée, elle est plus “éveillée” que sa mère !..

Une fois entrée en analyse, elle tentera de développer les 4 fonctions telles que les entend “la psychologie jungienne”.

 

1 – Sensation (irrationnelle) par les plaisirs de la vie, tout ce qui révèle du corps dans sa “sagesse” – exclut tout hédonisme outrancier!

2 – Sentiment (raisonnable) soutenue par la pratique d’un art ou d’activités sociales.

3 – Pensée (raisonnable) dès l’école, par la lecture, la réflexion, et tous actes désintéressés.

4 – Intuition (non raisonnable) incite à s’ouvrir sur l’humain et à une certaine connaissance de l’être, dépassant le simple avoir. Outre les fonctions, la femme peut incarner quatre formes ainsi réparties par Jung : Mère-Epouse, Hétaïre, Amazone et Médiale.

La Mère : son esprit étant dirigé vers l’avenir, elle nourrira, éduquera, soignera, ses enfants.  Aspect négatif sera l’étouffement, la difficulté de la défusion. Souvent possessive, la mère est celle qui n’aime guère voir disperser les poussins. 

L’ Hétaïre s’attache à la psychologie de l’époux. Elle exige une relation dans la profondeur, voir dans le domaine spirituel. Elle ignore en elle l’aspect maternel, et elle va s’introduire le risque du divorce. Celui-ci obtenu, – non sans réticence de la part du mari,  le couple une fois brisé, elle ne veut plus de cet homme-là : « On ne pouvait vraiment pas avoir confiance en lui ! »

L’ Amazone joue les indépendantes.  La liberté financière acquis important, ajouté à la contraception, rend la femme libre de l’homme. La contraception la rend plus consciente, tout en renforçant l’inconscient. L’amazone est une rivale pour l’homme !

La Médiale  : sa fonction Intuition prime les trois autres, qui peuvent s’estomper d’autant plus aisément que l’Intuition aspire fortement au spirituel. Elle plonge dans l’inconscient collectif, où vivent tous les possibles ; exprime ce qui flotte dans “l’air du temps » et qui se manifestera plus tard. 

Quelle que soit la catégorie à laquelle appartient une femme, elle sera de nature plutôt extravertie ou plutôt introvertie.                  

L’ Extravertie attend TOUT du dehors, elle a le contact facile. Elle est verbomotrice !

L’ Introvertie préfère restée à la maison, peut-être par peur des autres. Elle est le temps !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.