06 09 62 72 44

L’emprise psychologique consiste à utiliser la manipulation mentale pour parvenir à ses fins. Elle n’est pas seulement réservée aux pervers narcissiques, mais peut concerner de nombreuses situations du quotidien, à n’importe quel moment de la vie. Identifier le plus tôt possible le processus d’emprise permet de s’en libérer et d’éviter de graves conséquences psychologiques. Voyons plutôt.

Qu’est-ce que l’emprise psychologique ?

L’emprise psychologique est l’exploitation et la manipulation d’une personne pour parvenir à ses fins. Tout le monde peut être victime d’une emprise psychologique, quel que soit son niveau socioprofessionnel ou intellectuel. Elle peut concerner par exemple :

  • le milieu professionnel, par un collègue ou un supérieur hiérarchique ;
  • le couple par l’emprise exercée par le conjoint ;
  • une secte avec l’emprise du gourou ;
  • une amitié avec une dépendance affective envers un ou une ami(e) ;
  • la famille par la manipulation d’un ascendant par exemple.

Reconnaître une emprise psychologique prend souvent du temps. Ce n’est que lorsque la victime est alertée par son entourage, ou sur son mal-être, qu’elle peut commencer un processus pour se libérer de l’emprise de son manipulateur.

Étapes d’une emprise psychologique

L’emprise psychologique se caractérise par différentes étapes qui mènent progressivement à la dépendance affective et à la prise de pouvoir du manipulateur sur sa victime :

  • La séduction qui se caractérise par la flatterie, la valorisation et la générosité. Le manipulateur fait alors preuve d’empathie, et dit à sa victime ce qu’elle a envie (ou besoin) d’entendre.
  • La dépendance affective qui apparaît progressivement. Le manipulateur peut alors exprimer tout et son contraire, reporter ses responsabilités sur sa victime en la faisant culpabiliser. Il s’agit souvent d’une étape d’isolement avec l’entourage qui permet de renforcer le lien d’emprise.
  • La perte de liberté : la victime est complètement dépendante de son bourreau, et se sent incapable de vivre sans lui ou de prendre la moindre décision personnelle.

En fonction des motivations du manipulateur, l’emprise psychologique peut mener à une domination, des menaces, une exigence de perfection, un isolement ou un plaisir de voir sa victime sous son emprise.

Emprise psychologique : conséquences sur l’entourage

L’emprise psychologique isole la victime de son entourage. Plus ce dernier alerte sur l’emprise et la manipulation du bourreau, et plus la victime se renferme dans le processus de dépendance affective.

Afin de l’aider à retrouver sa liberté, l’entourage doit pouvoir l’aider à prendre du plaisir et vivre en dehors de la relation d’emprise. Lui redonner confiance en elle est essentiel pour que la victime puisse se rendre compte de l’emprise du manipulateur, et envisager une vie en toute indépendance affective.

Quels sont les troubles associés à l’emprise psychologique ?

L’emprise psychologique peut être exercée par tous, à n’importe quel moment de la vie, de façon consciente ou inconsciente. Cependant, dans certains cas, cette tendance à la manipulation et associée à certains troubles mentaux comme les troubles de la personnalité (sociopathie, psychopathie, narcissisme) ou la perversion quelle qu’elle soit, y compris le pervers narcissique.

En général, le manipulateur cache un vide intérieur et un manque de confiance en lui qu’il compense en faisant souffrir et en prenant le pouvoir sur les autres. Ses émotions négatives sont utilisées comme un moteur de sa manipulation et de son emprise psychologique sur sa victime.

Pour la victime, l’emprise psychologique peut être associée à des troubles psychologiques ou mentaux plus ou moins importants selon le degré et la durée de la manipulation. Il s’agit le plus fréquemment de :

  • dépression, idées suicidaires ;
  • faible estime de soi ;
  • repli sur soi ;
  • trouble anxieux, attaques de panique ;
  • troubles relationnels, impossibilité d’avoir confiance en l’autre ;
  • sentiment de ne plus être soi-même, de ne plus se reconnaître (dépersonnalisation) ;
  • paranoïa.

Être victime d’une emprise psychologique n’est jamais anodin. Dans tous les cas, pour se sortir de cette manipulation, il est essentiel de faire une psychothérapie avec un psychologue ou un psychiatre afin d’évaluer les conséquences psychologiques à court, moyen et long terme. Améliorer l’estime et la confiance en soi permet de se reconstruire progressivement sur le plan personnel et relationnel.